Pontlevoy raconté par les cartes postales d'hier et d'aujourd'hui

C’est en 1869 que la première carte postale « rectangle de papier résistant avec recto imprimé du texte administratif et reproduction du timbre et verso laissé libre à la correspondance » est éditée en Autriche. Cette Postkarte se vend à un million d’exemplaires.
Il faudra attendre 1872 pour officialiser la carte postale non illustrée en France. En 1873 les sociétés privées sont autorisées à éditer leur propre carte postale véhiculant leur message publicitaire. En 1883 le Ministère des Postes et Télégraphes autorise par décret l’impression sur l’une des faces d’éléments de toute nature et sur l’autre l’inscription de l’adresse du destinataire. L’essor des cartes postales illustrées débute véritablement en 1889/90 avec les progrès de la photographie et du procédé d’impression dit phototypie.
Le 20 novembre 1903 la carte postale moderne telle que nous la connaissons apparaît. Le recto propose le sujet, le verso est divisé en deux parties : une pour la correspondance, l’autre pour l’adresse.
Un site associé présente les cartes postales et leurs variantes éditées concernant Pontlevoy
http://www.pontlevoy-cartes-postales.com
 
Pontlevoy a eu la chance, très tôt, que des éditeurs, d’abord locaux, puis nationaux, s’intéresse à son patrimoine, à ses fêtes et à la vie du village. C’est cette histoire, qu’au fil du temps, nous allons essayé de vous raconter.

Prenons par exemple la Rue du Colonel Filloux, autrefois appelée Grande Rue, dont le nom évolua, à la demande des anciens élèves de l'Ecole Polythechnique du Loir et Cher par décision du conseil municipal de septembre 1958, pour laquelle nous disposons de cartes postales datées de 1902 jusque vers 1950/60.

Les cartes postales éditées jusqu'à  la fin de 1903, même si comme aujourd'hui elles  ont pu être utilisées beaucoup plus tard, portent le nom de "précurseur".

 

Editeur A Bergeret - Datée 1902 - Vue (de l'Abbaye) sur la Plaine

On notera au recto une impression en rouge, elle est généralement noire, la dénomination de l'image, le nom de l'éditeur, et de la main de l'expéditeur la date et ici la signature. Les cartes plus explicites sont plus rares car plus taxées par l'administration pour leur remise au destinataire.

Au verso un modèle unique ou figure seule l'adresse du destinataire :"Ce côté est exclusivement réservé à l'adresse". Les seules variations que nous ayons notées concernent la typographie du M du  destinataire. Nous avons trouvé 4 variantes . La chasse est ouverte pour de nouvelles découvertes.

 

 

 

 

 

Avant la carte postale au type administratif quasi définitif, en ce qui concerne les inscriptions, on trouve vers 1904 et d'utilisation plus ou moins courante jusqu'en 1909 le modèle suivant:

 

 http://monpontlevoy.wifeo.com/images/verso-H.jpg

Adresse de l'expéditeur en triangle dans le coin gauche

                                      Editeur E.Poirier - Datée 1904/9 - Grande Rue et Entrée de la Rue des Singes

De 1905 à la première guerre mondiale on trouve un modéle du type suivant pour lequel nous reviendrons sur les variations en particulier au verso. Nous sommes proches du type définitif moderne.

 

 

Noter:" Certains pays etrangers n'acceptent pas la correspondance de ce côté, se renseigner à la Poste"

                                        Editeur Bruneau - vers 1910 - La Gendarmerie (aujourd'hui la Mairie)

 Entre 1920 et 1930/5 au sortir de la guerre, la carte postale perd en qualité, papier sépia, impression en fond de vert ou bleu. Beaucoup de cartes postales d'avant guerre sont réimprimées avec des légendes differentes, certaines identiques par des éditeurs differents sans que le nom du photographe soit toujours indiqué. Pour les chasseurs de variétés cette période est particulièrement interessante.

 

 

Les notions d'Expéditeur et de Destinataire sont fluctuantes. Le logo de l'imprimeur apparait, risquant quelquefois confusion avec l'Editeur.

                                         Editeur Louis Clergeau - Datée 1927 - Vieilles Maisons (XVIème siècle)

Le milieu du XXème siècle, après la deuxième guerre mondiale est pauvre en carte postale nouvelle, en quantité et en qualité. Il s'agit souvent de reimpression de l'éditeur L Clergeau differentiable par la couleur du carton sépia et la présence d'inscriptions variable.

Les années 1950 et suivantes voient l'explosion de la carte dite "Photo véritable". Toutes les annotations administratives et commerciales sont au verso. Le logo de l'imprimeur au recto.

   
                                        Editeur Degueret - Imprimeur Rameau - Avant 1958- Grande Rue

 Passé 1972, début du code postal à 5 chiffres, 41 400 pour Pontlevoy, nous ne connaissons pas de carte postale ayant pour sujet la rue du Colonel Filloux! Nous sommes impatients de  vos découvertes.




Créé avec Créer un site
Créer un site