De 1900 à nos jours

Pour les articles ci dessous rien n'est figé. S'agissant de recherches historiques, des erreurs, des inexactitudes, des manques sont possibles. Le lecteur peut être moteur en apportant sa contribution . Pour ce faire se reporter à la page "Accueil".

 
 
Les Commerces de Pontlevoy

En novembre 2001 nous avons eu le plaisir de rencontrer Jacques Clergeau , fils de Louis , horloger-bijoutier, et précurseur de la photographie sociologique. Toute une après-midi nous avons recherché l’emplacement et le nom des différents commerces ayant existé sur la commune des années folles aux périodes plus récentes. Sa mémoire phénoménale nous permet de vous restituer aujourd’hui ce qu’était le commerce aux environs de 1920 dansla «Grande Rue» de Pontlevoy.
Son écriture, quelquefois difficile à traduire, a pu nous emmener à quelques erreurs de noms.
Nous prions familles et descendants de nous en excuser et de nous aider à rectifier le document ci-dessous.
Depuis des pontiléviens nous aident à rédiger cette documentation: Michel Moreau, la famille Roberdeau, M Freumlon, Nicole et Marc Briquet, Liliane Bigot, Pierrette Guehl, Micheline Perseille.
 
Si vous êtes intéressés contactez "Montpontlevoy" cf page d'accueil 

Rue du Colonel Filloux et connexes.


En remontant vers l’Eglise
De la Mairie à la rue des Singes
-  Charcuterie : Prejean Regnier puis Rolland père et enfin Guy Rolland et Auto-école, bibliothéque municipale et enfin cabinet d’Infirmières depuis le 2 janvier 2010
-  Bourrelerie : Jules Galloux puis
Camille Galloux et enfin Jean Galloux
-  Graineterie : Mme Vintroux puis Bouloc
-  Boulangerie : 3 générations de Rochais, Lecoq, X,  Branjauneau, Poirier et Bruneau
En face jusqu’au passage Minier
-  Epicerie : Bled puis Michelet et enfin Chavigneau
-  Boucherie : Gauguin, Doutard, Desaunay, puis Templier et enfin Germon
-  Nouveautés : Jules Lenoir puis coiffeur mixte Girault puis,coiffeur dames Mme Lucas et enfin Camille et Laure
-  Journaux : Paillard, Sommier, Dubois, Deguerret, Watelle, Lamy, Thevenin, Joubert.
-  Tailleur : Lecoeur, Rabotin
Du même côté jusqu’à la rue de la Gare (puis de Sibérie) puis des Anciens d’AFN
-  Quincailler : Mme Dupré puis Nouveautés Lecoeur Maurice
-  Bureau de Tabac :Testu, Hemery, Gateblé après Fleuriste : Bouloc, Girault-Lhomme, Gault et Bourdin
Rue de la Gare :
-  Café : Jamain puis Charbonnier
-  Menuisier : M Deniau
De la Rue des Singes à la Rue des Hôtels
-  Fleurs Mortuaire : Mme Gasq puis Tricoteur : Mme Boileau
-  Plâtrier : Cuisinier puis Bureau hebdomadaire de
la Société Générale
-  Cordonnerie
: Clemençon
-  Epicerie :Mme Rochette puis Dufresne, Rousseau et enfin Decluseau
-  Plâtrier : M Rochette, puis Laurier père et fils puis Laverie : Mme Gault puis électricien Canella
-  Ferblantier : X
De la Rue de la Gare à la Place du Collège
-  Epicerie :Vannier, Bouvet, Chamoulot (3 mois), Freulon et enfin Dellile
-  Peintre : 3 générations de Soudry
-  Cordonnerie : Péan puis Marchand de meubles :Laurent Henry puis Molineaux et enfin Mécanicien vélos : Houx
-  Volailler : Mme Chilloux puis atelier de cordonnier
-  Modiste : Mme Cluys puis magasin de vente de cordonnier : Lecomte et Vendittozzi.
-  Graineterie : Mme Clergeau puis Fruiterie : Mme Rivault et enfin Electricien : Beauvais puis Canella
Rue des Hôtels
-  Charcuterie : Préjean, Lecron, Norguet et enfin Guillot.
-  Menuiserie : PerseDe la Rue des Hôtels à la Rue de
la Juiverie
-  Epicerie
: Jousselin, Pinaut, Gras et Dallet-  Horlogerie : Clergeau Louis puis Jacques-        Coiffeur : Gervais puis Bureau hebdomadaire de la BRO
-  Café Restaurant
: Berlu, Chapelot, Goisneau,Pinon, Maupouet, Tréfoux, Beliet et enfin Delalande
Rue de
la Juiverie
Laiterie, fromagerie, crémerie : Beauvais Antoinette
De la Rue de la Juiverie à la Rue de la Cure
-  Boucherie : Dhuisme, Prieux, Luca, Vezard et Royer
-  Patisserie : Benoist, Janvier, Groussier et enfin Arnault
De la rue de la Cure à la place de l’Eglise
-  Sabotier :Samson
Sur la Place du Collége de l’entrée de l’Abbaye vers
la Grande Rue
-  Cordonnerie
: Mery
-  Coiffeur : Gervais, Lemercier et Robert
-  Mécanicien Cycles : Filliau puis Houx puis Accordeur de pianos : Deliancourt et enfin Tissus : Bilotte
Sur la Place de l’Eglise
-  Menuisier : Rocheron père et fils

Route de Blois et connexes


En repartant de la mairie avant que la place et la rue de la Saulaie  existent (1960/70, année à préciser)Jusqu’à la route de Thenay:
-  Epicerie : Bled puis Michelet et enfin Chavigneau
-  Abattoir de
la boucherie
-  Maçon
: Allouis
-  Quincaillerie : Briquet-Migeon et après charcuterie Salvaudon père puis fils
-  Bois et Charbon : Marquenet puis Briquet
-  Cycles : Rivault puis garage Rivault, Hechard enfin Marionnet et fleuriste Aubourg
-  Docteur Chabreyoux
Jusqu’à la rue du Ponceau
-  Peintre : Pichon puis mercerie Augu, Paul Fillion, Thibault puis Cantreau, coiffeur Sapin puis Couraudon et depuis 2009 Corner-Pizza
-  Boulangerie : Bonneau, Herbelin, Daunay et enfin François
-  Coiffeur : Chilloux puis épicerie Mme David, Mme Aimé
-  Cordonnerie : Mery puis Bourgeois
Route de Thenay
-  Tonnelier : Gougeart
-  Charron : R Allouis
De la Rue du Ponceau à la rue de
la Belle Etoile vers Blois
-  Serrurier : Dubruissert puis Blanchard
Rue de
la Belle Etoile
-  Machine
agricole Rethoré puis Delille
De la rue de
la Belle Etoile vers Blois
-  Régie des Alcools : Fauty
De la route de Thenay  à la rue des Noyers vers Blois
-  Hôtel (aujourd’hui abattu)     
-  Dentiste : Lesky    
-  Photographe : Marcelle Clergeau
-  Ferblantier : Blanchard
De la rue des Noyers à la rue de
la Croix Rouge vers Blois
-  Notaire : X   ....... Berger père puis fils
-  Docteur Lhoste
De la rue des Alouettes vers Blois
-  Station service : Bezy puis Briquet

Rue Auguste Poulain (Anciennement Route de Chaumont)


De la Place de la Mairie à La Rue du Paradis (Anciennement route de Candé)
-  Café des Sports : Marie-Louise Babouin (son mari Puisatier y tenait bureau), Salson, Dié, puis X, puis X
-  Grainetier : Vintroux
-  Marechal Ferrand : Trois générations de Réthoré
-  Epicerie Cheneveau
-  Sabotier Romain Bourdin puis Thibaud
De la rue du Paradis au silo de
la Franciade
-  Charron Augu
puis Rochu et Tapissier Bourrelier Ory
-  Crédit Agricole (1975)
-  Franciade puis Adoux et enfin Ferrando (Utile)
-  Marchand de grains Morin, puis Jean Tessier et Franciade
De la Place de la Mairie à
la rue Des Petits
Pas
-  Café M et Me Bruneau, Désiré Macé, Henri Sausse, Jacques Cezé, Mauny, Brossard, David, Yves Legrand et enfin françoise et Robert Goyer
-  Maréchal-ferrant Leger Marcel puis Vidal Marcel
-  Marchand de vélo : Cheneveau Georges puis Radio Cheneveau Marcel puis Motos Bezy
-  Maçon tailleur de pierres Beliard
De la Rue des Petits Pas à la rue de la Boule d’Or
-  Dépôt de gaz Jean Léger
-  Maçon Thierry Rétif
-  Menuisier Bodereau


Place de Verdun  dite aussi Place de la Poste


De la Poste
(ancienne Mairie) à la rue des Singes
-  Néant
De la rue des Singes à la rue des Hôtels
-  Cordonnier : Leconte, Parfait, Bagland puis boucherie : Sachet, Moreau puis Plombier-couvreur : Fusil, puis Fruits et Légumes : Mahut fille
De la rue des Hôtels à
la rue Juiverie
-  Menuisier
: Poirier puis Perse, Eugène, Perse Marc et Perse Etienne
De
la rue Juiverie à la rue de la Cure
Dans cette zone sur la place se tenait, isolée, une petite maison dite de »Gaston Beauvais » abattue vers 1978. Sur cet emplacement on identifie
-  Tourneur sur bois et fabricant de jouets : Loiseau puis electricien : Beauvais
De la rue de la Cure à la route de Montrichard
-  Electricien : Gaston Beauvais
-  Couturière : Nine Rose puis Lulu Peynel
-  Local cantonnier détruit vers 1975
-  Dentiste : Jacques Cornet puis kinésithérapeute : Barbette
-  Café : Pean puis Restaurant : Gerbier, Adout, William Faroud, puis Tabac-journaux : Renard
-  Epicerie : Laumonier puis electricien :Patrick Eon puis café « La Poste » William Faroud, Adout et enfin Renard
Sur la place s’est tenu le marché jusqu’en 1982/3.




Créé avec Créer un site
Créer un site