La Vie des Associations

 

Cette page est ouverte aux associations qui souhaiteraient communiquer leur compte-rendus d'assemblée générale, d'activités ou tout autre fait marquant de leur vie.

 
 
Samedi 21 avril - Théâtre au foyer rural pour le Comité des Fêtes par la Compagnie des Sans noms
 
A l'invitation du Comité des Fêtes, la troupe de la Compagnie des Sans Nom, qui a œuvré lors des cérémonies du Millénaire de la Bataille de Pontlevoy, venue l'an dernier une première fois, s'est produite de nouveau samedi soir 21 avril.
Domiciliée à La Croix-en-Touraine elle monte et produit tous les ans une comédie qu'elle donne en représentation principalement en Indre-et-Loire. L’association, une vingtaine d’adhérents, a une quinzaine d’année. Elle se réunit tous les lundis soir autour de quatre animateurs pour travailler leurs rôles, la mise en scène, l’improvisation et suivre des cours de théâtre avec un professionnel: Eric Chabot. La pièce à jouer de l’année est choisie en juin. La troupe pour les costumes est aidée par le Secours Catholique qui prête des vêtements dont il dispose. Elle dispose du matériel nécessaire à l’éclairage et à la sonorisation des lieux où elle joue, ce qui lui permet de se déplacer facilement.
     

 
Au programme de Pontlevoy les comédiens donnaient: "Ça sent le sapin", comédie de Franck Didier et Thierry François, librement adaptée pour 7 comédiens. Madeleine est placée par sa famille en maison de retraite après une alerte cardiaque. Est-ce pour des raisons d’humanité ou par intérêt personnel ? Tels sont les ressorts principaux qui animent la pièce en de nombreux tableaux.
La centaine de personnes présentes du village et des communes proches ont beaucoup apprécié le texte, de nombreux rires, d’applaudissements à chaque changement de scène et de rappels au salut des artistes.
Une belle réussite d’organisation du Comité des Fêtes qui s’apprête à nous proposer le 7 juillet prochain une Journée « La Tête et les Jambes ».


Mercredi 18 avril – Repas de Printemps des Aînés du Foyer Rural
 
Dernier des quatre repas annuels il a réuni dans le cadre du foyer rural presque 120 convives. Après l’annonce des activités futures, le repas débuta classiquement avec l’apéritif servi par les membres de l’association.
Le repas, préparé par M. Riollet, traiteur à Bourré, servi entre autres par deux jeunes pontiléviennes, Maeva et Anaëlle,  enchaîna Pâté de pâques, Tête de veau, puis salade, fromages et bien entendu, car ils avaient laissé un goût de "revenez-y" le « Baba au Rhum » et ses petits chocolats de notre pâtissier, café et liqueur.
    
Entre chaque plat les danseurs entrèrent en piste alternant danses de couple, valse, tango, polak, marche et  danses plus modernes ou exotiques comme le madison, la country, le sirtaki…
     
Notons que samedi 9 juin le Foyer Rural, structure qui regroupe ses différends clubs, propose un repas de galas à tous ses membres et leurs conjoints.


Samedi 14 et dimanche 15 avril - Le Théâtre des Jeunes sur scène

Pour sa neuvième année d’existence la section du théâtre des jeunes de la Pontilévienne a offert deux journées de représentation dans le foyer rural de la commune, samedi soir 14 et dimanche après-midi 15 mars.
Le spectacle en deux parties avec  chacune trois œuvres différentes adaptées à l'âge des comédiens et à leur pratique de la scène, débutants ou aguerris a été particulièrement apprécié par un public venu nombreux samedi soir et en bon nombre dimanche.
     
En première partie, Brigitte Saussard ouvre le spectacle avec "La souris verte et les fausses souris", puis le "Rêve d’un livre" de Sabine Assouline, 
     
"Sacré Valentin(e)" de René Stamégna emmènent le public  jusqu'à l'entracte et à la buvette où gâteaux et boissons sont présents..
Puis, ce sont des textes d’Anne-Catherine Vivet, "Les explorateurs", de Jean-Luc Bétron "Enquête à bonbons", de François Fontaine "A la Poste" qui sont joués.
Les comédiens, une vingtaine au total de 5 ans à 14 ans, passent sur scène, en groupe, voir jusqu'à 12 ensemble, maîtrisant leur texte, ayant profité et enregistré les conseils donnés par Sophie Guilbaud, et Sylvie Roze qui les  ont fait travailler depuis la rentrée scolaire.
Pour les représentations des bénévoles ont réalisés costumes et décors, réglent l’éclairage et la sonorisation.
Au final tout le monde est content: les parents du travail accompli par les enfants, qui les prépare à travailler ensemble et à s’écouter; les acteurs remerciés et satisfaits des applaudissements nombreux et chaleureux ; le public qui a passé un bon moment.
Sophie et Sylvie, remerciées d’une rose, ont promis, mais qui en doutait, que tous se retrouveraient en mars/avril 2019 pour un dixième spectacle.

Mardi 10 avril - AG de Pontlevoy Animation
 
Annick Delille, président de l’association a conduit l’assemblée générale de l’association,  salle de la Saulaie ce mardi soir. Les bilans moral et financier sont adoptés à l'unanimité. L’année 2017 a été marquée par les journées d’août de la Fête des Jeunes agriculteurs et du concours de labours où plus de 450 repas ont été servis. L’exposition des métiers d’Art et des ateliers créatifs a comme tous les ans était une réussite avec 22 exposants. La participation aux Fêtes du 14 juillet et de Noël, l’organisation des repas du 14 juillet et du Festival de Musique, les participations à la journée des associations et au Téléthon ont complété les activités. Les résultats de l’association ne nécessitent pas d'appel à subvention auprès de la municipalité et vont permettre des investissement en matériel de cuisine et, à l’étude, un stand couvert..
  
Au renouvellement du tiers sortant du conseil d'administration, Annick Delille est rélue à l'unanimité.
Pour 2018 on retiendra les dates du 6mai  pour l'exposition-vente d'artisanat d'art et d'ateliers créatifs au foyer rural et du concours de labours le 18 août. Les participations aux repas du 14 juillet, du Festival sont maintenues.
L'AG close les participants se partagent petits fours et verre de l'amitié.



Dimanche 8 avril - Finales du Tournoi de tennis Open de TC Sud 41

C'est en présence d’un nombreux et enthousiaste public, que les finales du tournoi de TC SUD 41 ce sont déroulées dans la salle de tennis intercommunale de Pontlevoy. Ce cinquième tournoi, ouvert aux joueurs classés de N/C à 2/6,  a regroupé 150 inscrits pour  124 l'année dernière : 44 femmes et 106 hommes représentant 30 clubs du Loir-et-Cher, de l’Indre-et-Loire et du Loiret. Cela a représenté 187 matchs qui, débutant le 24 mars, se sont concluent dimanche 8 avril. Les matchs se sont déroulés sur les terrains de Pontlevoy, deux en extérieur et deux en salle couverte, ces quinze derniers jours.
La salle couverte de Thésée, club le plus représenté des sportifs engagés, a été utilisée. Les salles des Montils et de Fougères qui ont accepté de prêter leurs gymnases pour permettre le bon déroulement de la compétition, sont restées en réserve. La salle couverte de la Communauté de communes à Pontlevoy a tourné à plein, souvent jusqu’à fort tard, mobilisant les bénévoles de TC Sud 41 pour assurer aux compétiteurs une égalité des chances dans la meilleure ambiance possible. Il est à noter que le fair-play a été un des éléments majeurs de ce tournoi et on peut s’en féliciter. Sous le contrôle de Christiane Barboux (TC SUD 41) juge arbitre, les ½ finales et finales du dimanche 9 avril, ont été arbitrées par Betty Desloges, Jennifer Maupu etMatthieu Pommier, tous trois du club.
En deux sets gagnants elles se sont déroulées à la salle couverte de Pontlevoy, en présence des maires de Pontlevoy, président du CAM de Montrichard Val de cher, responsables de TC Sud 41, représentants des nombreux sponsors, de plus en plus nombreux, année après année. Une soirée leur est d’ailleurs offerte le vendredi du week-end des finales.
    
Pour les dames c'est Amandine Amary (15), licenciée à l’AJB, qui remporte le tournoi devant Agnés Druon (15/3), de l’ASPTT de Blois, par 6/0 et 6/1. Pour les hommes Mickael Bruneau (15/1), de Vineuil, bat Benjamin Besnard (15), de Vendôme par  6/1 et 6/4. Tournoi à élimination directe, les éliminés jusqu’au classement 30, environ une quarantaine se sont retrouvés autour d’une consolante remportée pour les femmes par Marion Point du TCVB devant Stéphanie Desloges de TC Sud 41 et pour les hommes par Samir Djafer de Saint Georges-sur-Cher devant Frédéric Maupu de TC Sud 41.
A l'issue du tournoi, les finalistes ont reçus trophées et cadeaux, offerts par de nombreux sponsors et remis par les autorités présentes, de même que le club le plus représenté: Thésée.
A l'année prochaine.



Dimanche 8 avril - Thé dansant du Club des Aînés du Foyer Rural

Le thé dansant des aînés du Foyer Rural a réuni, autour de l’orchestre "Les Compagnons du Musette" plus de 320 participant avec comme seul moment de pause, sur un parquet constamment occupé, le goûter offert par les organisateurs: petit gâteau et boisson.
  
Un très beau succès, plébiscité par les participants, qui en réclame de nouveau et ont félicité les organisateurs pour le parfait déroulement de l’après-midi.

Dimanche 25 mars - Vide grenier de l'APEEP Malingié

Ce dimanche fut, pour l'instant, une vraie et première journée de printemps.
Sur le mail Malingié et la place du Champ de Foire une trentaine d'exposants proposait leurs objets, livres, petits mobiliers, aux chalands, tandis que les plus jeunes, en fonction de leur âge, occupaient les manèges.
    
L’association, quant à elle,  tenait la buvette et proposait une petite restauration.


Samedi 24 mars – Concert hommage à un pontilévien

Dans la nuit du 16 au 17 août 2007, un drame s'est produit dans le rail d'Ouessant. Le Sokalique, un caseyeur finistérien, a coulé. Son patron-pêcheur, Bernard Jobard, enfant de Pontlevoy, a trouvé la mort dans l'accident, ses six autres hommes de bord ont pu être sauvés.
À l'origine du drame, une collision avec un navire, immatriculé dans les îles Kiribati, et armé par une société turque. Ce bateau, qui a pris la  fuite a été dérouté sur le port de Brest.
Un de ses amis a composé un chant à sa mémoire pour la chorale « Les marins des Abers » de Plabennec. En présence d’Yvette, son épouse, ce week-end, la chorale a donné deux concerts en compagnie du chœur Achora de Pontlevoy qui la recevait : vendredi soir à la collégiale de Saint-Aignan pour des chants religieux et samedi soir au foyer rural pour des chants de marins.
   

  
Après les mots de bienvenue, du maire et de Christian Goemaere qui fut élève avec Bernard Jobard à Montrichard, la prestation d’Achora, les Marins des Abers, introduite par biniou et bombarde, ont produit une douzaine de chants terminant leur prestation par l’émouvant « Le naufrage du Sokalique ».


Jeudi 15 mars 2018 – La Fête du Court métrage

L’Esat Saint-Gilles, pour la deuxième année consécutive, s’est associé à la manifestation nationale « La Fête du Court Métrage ».  La Sall’Timbanque, salle de loisirs des usagers, pour l’occasion, s’est ouverte au public. Le choix de l’ensemble des 6 courts métrages projetés a été fait par les résidents.
C’est ainsi que jeudi, à la tombée de la nuit, presque une trentaine de personnes s’est retrouvée devant l’écran où ordinateur et vidéo-projecteur offraient le CD « Made in Canal + ». Le comique de « l’aurore boréale » et de « Welcome to China », l’humanité de « Le meilleur ami de l’homme », le kitschissime de « Fuck UK » ont permis de retrouver sur l’écran des acteurs et comédiens que tous ont reconnu : Nathalie Baye, Jules-Edouard Moustic, Benjamin Biolay, Gaspard Proust, les frères Gad et Arié Elmaleh.
La projection terminée s’est poursuivi du verre de l’amitié où résidents, éducateurs et public extérieur ont pu commenter les films.

Vendredi 9 mars - Carnaval du service Enfance Jeunesse - Familles Rurales

Comme chaque année, et pour le plaisir de tous, la Farandole, la Halte Garderie de Pontlevoy ont renouvelé leur traditionnel carnaval. Costumés, maquillés et équipés de confettis, nous nous sommes rendus dans les rues de la commune.
Carnaval ne serait pas Carnaval sans gourmandises, alors pour cela, nous nous sommes arrêtés à la Boulangerie, la Mairie, à la Pharmacie puis au Coccimarket pour récupérer quelques bonbons. Nous remercions les commerçants pour leur accueil. Par chance, la pluie et le froid nous ont épargné et nous avons passé une agréable matinée.
Chloé Lemaire

Vendredi 24 février - Loto de l'association de la Belle Etoile
 
L'association de la Belle Etoile exerce l'essentiel de ses activités à l'aide de l'école privée Saint-Gilles. Elle fait un effort important tous les ans en ce sens pour trouver des financements.
Avec l'aide de l'association des parents d'élèves ils ont monté ce loto. Beau succès, le foyer rural ouvert dès 18h30, a vu l'ensemble des places disponibles et réservées occupé très rapidement avec plus de 350 participants.
Ensemble les deux assoc' ont tout fait, la sélection des lots (bons d'achat de 500 € pour la partie spéciale, divers électroménager et audiovisuel, TV led 152cm, Cookeo, 2 fauteuils cabriolet, etc), la vente, le tirage des numéros, le contrôle des cartons, la tenue du stand buvette et restauration. Au matin du samedi, tout rangé, foyer nettoyé, ils sont rentrés fatigués mais contents de leur soirée.
Le vendredi 23 mars prochain ce sera le loto de l'APEEP (Association des Parents d'Elèves de l'école Publique) qui prendra le relais, avant de revenir pour les parents d'élèves de l'Ecole Saint Gilles le 7 avril.

Jeudi 22 février – Mille lectures d’Hiver au Domaine Saint Gilles
 
Belle fin d'après-midi au Domaine Saint-Gilles qui invitait dans la Sall'Timbanque à une lecture d'Hiver, cette manifestation de la Région, unique en France et organisée par CiClic.
Franck Mas y a lu" Trois saisons d'orage" de Cécile Coulon.
Apres des études à Paris à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des métiers d’art où il obtient son diplôme d’architecte intérieur, Franck Mas débute à la fondation Cartier pour l’art contemporain où il anime les cycles de conférences sur les expositions temporaires. Metteur en scène et scénographe, il est appelé par Philippe Cohen, directeur du ballet du Grand théâtre de Genève, à créer deux scénographies, « Le sacre du printemps » qu’il réalise pour le chorégraphe israélien Yuval Pick lors de sa création au conservatoire National supérieur de danse de Lyon, et « In memoriam » sur le requiem de Fauré.
Franck Mas est également auteur de théâtre: « Tragédie pour deux espaces »,  « Sauf que ».
Des « Trois saisons d’orage », on ne vous racontera pas l’histoire. Le lecteur ayant souhaité ne nous en lire que les premiers chapitres, histoire de nous faire apprécier la qualité de l’écriture de l’écrivain, l’atmosphère qu’il sait offrir au lecteur.
« Il s’appelle Clément, il est homme d’église et raconte l’histoire, qui efface toutes les autres, celle d’une famille au village « Les fontaines » et d’une maison « La cabane » dont il ne reste que des pierres calcinées ».
Sa diction, sa voix, son interprétation du début du roman ont tenu l'assistance en haleine une heure durant. Pour en connaître la fin la bibliothèque achètera le livre et le mettra à disposition.
A l'issue de la lecture le verre de l'amitié s'est tenu autour de cakes réalisés par les résidents. Le 15 mars prochain ils nous invitent à une projection de courts-métrages.
 
Cécile Coulon - Éditeur : Viviane Hamy (05/01/2017) - ISBN : 287858337X



Dimanche 18 février - Les Amis de la Bibliothèque invitent à Mille lectures d'Hiver

Depuis 12 ans la Région Centre Val de Loire promeut la lecture par l’intermédiaire de Ciclic,  l’agence qui offre la possibilité au public de rencontrer des comédiens lecteurs d’ouvrages d’écrivains vivants. La bibliothèque de Pontlevoy profite de cette initiative depuis son début.
Pour cette année le comédien lecteur choisi pour la commune est Thierry Falvisaner.
Thierry Falvisaner a été formé au conservatoire d’art dramatique d’Orléans. Il est directeur du « Théatre Charbon »», metteur en scène de comédiens professionnels et amateurs.  Comédien il joue Corneille, Antonin Artaud, Bertolt Brecht, Olivier Py, etc. depuis l’an 2000 il participe régulièrement à des lectures.
Quant au livre, il s’agit « Des châteaux qui brûlent » d’Arno Bertina. Il raconte « la séquestration d'un secrétaire d'État par les salariés d'un abattoir placé en liquidation judiciaire. Arno Bertina y fait résonner la parole singulière de toutes les forces en présence – comment elles s'affrontent et libèrent des puissances insoupçonnées. Dans le huis clos de l'usine occupée, chacun se découvre du souffle. Ce roman dit les heurts et bonheurs d'une insurrection aujourd'hui ».
De la lutte à la fête finale c’est une galerie de portraits qui défile, chacun vivant et parlant de la lutte avec ses mots.
Le temps des questions-réponses suivant la lecture permit de revenir sur la parole donnée par l’écrivain à la lutte ouvrière.  Mais il était temps de se lever et de rejoindre la Passerelle pour continuer de deviser autour du verre de l’amitié.

Mercredi 14 février – Repas de la Chandeleur des Aînés du Foyer Rural
 
Premier des quatre repas annuels il a réuni dans le cadre du foyer rural presque 130 convives.
Continuant la visite de la gastronomie française les Aînés avaient choisi de proposer à leurs convives un plat apprécié du plus grand nombre : la poule au pôt.
     
Ils ont assuré le service accompagnés de deux jeunes pontiléviennes : Jessica et Corentin. Le transport des assiettes chaudes, deux par deux, que ce soit pour les beignets de morue, comme pour le plat, s'est parfaitement bien déroulé, sans accident, permettant à chacun de les déguster à la meilleure température qui soit.
Après salade et fromages, comme il s’agissait aussi de fêter la Chandeleur, le boulanger du village, bien que fermé, a fourni les crêpes du dessert accompagnant le café et les liqueurs.
     
Entre chaque plat les couples se formèrent sur la piste de danse, enchainant valses, polka, sirtaki, bourrée et autres tango… .
Le prochain repas, celui de "Printemps" se déroulera le 18 avril prochain.

Mardi 13 février – Le Mardi gras de la Paroisse

Tout comme la messe des malades sur le secteur paroissial, Mardi Gras, se déroule au grès des années dans une commune différente. Si l’an dernier Faverolles-sur-Cher avait reçu la manifestation, pour 2018, Pontlevoy avait le plaisir de l’accueillir.
Faisons un retour sur l’esprit de Mardi Gras. C’est la période festive qui marque la fin de la «semaine des sept jours gras», immédiatement suivie du Mercredi des Cendres, jour de pénitence, qui pour les chrétiens ouvre la période du Carême dont le but est de préparer la fête de Pâques.
    
Au foyer rural, prêté par la commune, ce mardi 13 février au soir se sont retrouvés les catéchistes et les jeunes enfants qui fréquentent l’enseignement du catéchisme sur la paroisse. Les internes du lycée catholique voisin ont renforcé le groupe. La plupart portaient des déguisements de carnaval. Pour les plus jeunes un stand de maquillage, des petits jeux, permettaient d’attendre que les crêpes faites par les parents et animateurs viennent les rassasier.
A l’heure du coucher de l’internat tous se sont séparés après avoir passé une bonne soirée.

Dimanche 4 février -Bourse aux Vêtements et Puériculture de l'APEL de  Saint-Gilles

Pour la sixième année consécutive l’association des parents d’élèves de l'école Saint-Gilles a organisé dans le foyer rural de la commune sa bourse aux vêtements et puériculture.
Bonne pioche, malgré le temps gris et pluvieux, foyer rural et son parking ont fait le plein d'exposants, plus d'une trentaine, et de linéaire d'exposition avec quelques  125 métres utilisés.
      
Etaient proposés, vêtements, layette, peluches, jouets, livres pour enfants et adultes. Tout est en parfait état, quasi neuf et à des prix imbattables. Un passage régulier toute la journée a permis aux exposants, on les reconnait, présents pour certains depuis le début,  de réaliser des affaires correctes et de commencer à vider leurs armoires. Pour certains on suit la croissance de leurs enfants: après avoir proposé de la layette, ils offrent maintenant la taille supérieure.
On peut s’en réjouir ou le déplorer. Les clients de ce dimanche, eux, avaient le sourire aux lèvres. Les membres de l’association, outre l’organisation des stands, ont tenu la buvette et la petite restauration,


 
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site